Intro

Un ferme engagement à soutenir et outiller les personnes qui impulsent un changement social.

En 1989, Clare Clark a mis sur pied la Fondation Carold pour la participation citoyenne au changement social — une petite fondation qui a produit un grand impact pour l’éducation des adultes et la participation démocratique.

“[Carold possédait] une sorte d’inclusivité alchimique afin de trouver les personnes, de susciter les idées et les relations au fil du temps, pour ensuite les mettre en avant juste au bon moment.”
— Vanessa Reid, LIVING WHOLENESS INSTITUTE

Organisation souple axée sur l’apprentissage et guidée par des principes ancrés dans les mouvements sociaux, la Fondation Carold a :

  • Créé des espaces de dialogue qui ont fait progresser la participation démocratique au Canada

  • Aidé les leaders du secteur bénévole à réfléchir à leurs pratiques et à leurs connaissances, pour les peaufiner et les partager

  • Encouragé les partenariats novateurs avec des organismes et des personnes ayant des objectifs similaires

Dans un secteur où les espaces de réflexion se font rares, la Fondation Carold a donné à des personnes un cadre précieux pour approfondir leur apprentissage et partager les leçons apprises. Grâce à la bourse Alan Thomas, des leaders se trouvant à une croisée des chemins sur le plan professionnel ont pris une année sabbatique afin de réaliser une recherche importante pour le secteur. Les récipiendaires de la bourse ont ensuite communiqué les fruits de leur recherche dans des rapports, des livres, des films, etc.

Par ailleurs, en organisant des cercles d’apprentissage et d’autres événements, la Fondation Carold a réuni des groupes en vue de discuter de sujets liés au changement social (p. ex., démocratie à l’échelle locale et mondiale; citoyenneté et mondialisation). Quelques-unes des riches discussions engagées font l’objet de publications de la Fondation Carold, qui sont encore pertinentes aujourd’hui.

La Fondation Carold a lancé les bourses Winifred Hewetson Awards in Community and World Service en l’honneur de Win, nièce de Mme Clark, qui a été l’un des membres fondateurs du conseil d’administration de la Fondation Carold.  

“Grâce à la bourse, mon réseau s’est développé de façon exponentielle.”
— Peggy Edwards, BOURSIÈRE ALAN THOMAS 2009

C’est ainsi (et de bien d’autres façons!) que la Fondation Carold a mis les gens en contact et permis le développement de liens solides, créant un réseau dynamique de personnes partageant une même vision de l’apprentissage des adultes en lien avec la citoyenneté et le changement social.

CHANGEMENT DE CAP

Au cours de ses 30 ans d’histoire, la Fondation Carold a véhiculé fidèlement la vision de Mme Clark. Une question lui a tenu lieu de boussole morale afin d’orienter ses décisions : « Qu’est-ce que Clare dirait ou voudrait? »

En 2016, prenant en compte l’évolution du secteur du changement social et du milieu de l’éducation des adultes, le conseil d’administration a convenu que la poursuite du travail de la Fondation Carold exigeait la création d’un nouveau partenariat audacieux. Selon ce conseil, Mme Clark ne considérait pas que le maintien de la Fondation Carold était un but en soi et, alors que les ressources financières s’épuisaient, il a cherché des occasions de collaborer au lieu de cesser les activités.

La Fondation Carold a trouvé en CKX un partenaire qui partageait ses valeurs. Ce partenariat perpétue le travail de la Fondation Carold, qui prend un nouvel essor. Ensemble, CKX et la Fondation Carold créent un nouveau genre d’agence de changement social dont la vision s’enracine dans les valeurs fondamentales de la Fondation Carold, et qui se lance dans une nouvelle poursuite intrépide.  

Les archives de la Fondation Carold et les documents de Clare Clark sont conservés à l’Université de Waterloo.